Repérez vos liens de mauvaise qualité et supprimez les !

backlink research

Toute personne ayant un jour pratiqué le référencement pour son site se retrouve désormais inquiété par les « récentes » mises à jour de google.

Bien entendu, les algorithmes mis en place par les pandas & pinguins (noms données à ces mises à jour) sont rétroactifs. Un référencement effectué il y a 6 ans sur votre site internet peut mettre à mal toutes vos positions aujourd’hui. Voir même pire dans certain cas, tuer complétement l’activité d’une entreprise.

Nous allons donc vous donner une petite piste pour repérer les mauvais liens. Au lieu de bêtement supprimer tous les liens existants vers votre site (si si, il y en a qui font ça, je vous promets !)

Place à la théorie

En partant du principe que google pénalise votre site à cause d’un lien qu’il juge de mauvaise qualité. On peut imaginer que celui-ci a probablement déjà pénalisé le site source.

On va donc rechercher dans son profil de lien tous les noms de domaine qui ont un Page Rank grisé. Ce n’est pas la seule solution, mais c’est du moins la plus rapide à mettre en place.

Et maintenant, un peu de pratique

Tout d’abord, repérer les liens vers votre site internet. Il existe plusieurs outils :

  • Google webmaster Tool qui est plutôt complet mais pas très bien mis à jour. Il constitue cependant une excellente base de travail.
  • Link Diagnosis qui permet d’utiliser l’API Seomoz pour obtenir votre profil de backlink. Vous pouvez classer vos liens par qualité et ce, gratuitement.
  • Open site explorer, la version payante est très complète mais chère. Du coup, impossible à utiliser dans sa version gratuite pour visualiser les plus mauvais backlink.
  • Ahref qui est tout aussi cher que open site explorer et difficile à utiliser dans sa version gratuite.

Inutile de vous expliquer comment récupérer cette liste de liens, cela constitue la base à connaître pour un référenceur.

Une fois ces liens récupérés, il suffit de les copier/coller dans une feuille Excel, les urls que vous aurez récupéré (seulement les URL, aucune autre information)

Pour les étapes qui vont suivre, j’ai fait le choix d’utiliser Scrapbox, qui est un outil très puissant, à condition que l’on sache l’utiliser.

Second objectif, supprimer les urls qui n’existent plus

Afin de ne pas vérifier des sites pour rien, on va supprimer toutes les urls qui ne sont plus online.

Pour cela, il faut installer l’addon gratuit de scrapebox, nommé scrapbox alive check. Allez dans l’onglet addons, affichez la liste disponible, et installez le module. Vous le retrouverez ensuite dans l’onglet addons, cliquez pour le lancer. Vous chargez votre liste, et les sites offline seront checkés automatiquement, transférez la liste des sites alive à scrapebox et exportez la.

Troisième objectif, vérifier la présence de votre lien

Un outil très pratique pour vérifier si le lien vers votre site est présent, il est situé en bas à droite du logiciel scrapbox.

  1. Cliquez sur le bouton radio « Check Links »
  2. Créez un fichier avec l’adresse de votre site web et importez le dans le champ Websites
  3. importez dans le champ Blog list le fichier url que vous avez précédemment nettoyé des liens offlines.
  4. Cliquez sur le bouton CheckList

vérification de liens avec scrapbox

Quatrième objectif, récupérer le PR de la home

Vu que le PR gris d’une page interne n’est pas forcément signe d’une pénalité (il y a de nombreux critères qui permettent à google de griser une page profonde) on se concentre sur la racine du domaine qui lui, par contre, est un fort indicateur de pénalité si grisé.

Il suffit tout simplement de « checker » les PR à l’aide de l’onglet : Check Page rank (domaine page rank).

En classant par PR, vous obtiendrez ainsi la liste des domaines qui ont un PR N/A (gris) et pourrez aller faire le reste du travail manuellement, à savoir, contacter le propriétaire du site afin qu’il supprime ces liens potentiellement nuisibles à votre référencement.

Pour cela, on réimporte la liste que nous avons au préalable nettoyé des liens offline et ne contenant pas l’url de votre site.

Et voila, avec cette méthode, vous aurez déjà une petite liste de sites de mauvaise qualité à supprimer.

Ce n’est évidemment pas la seule solution existante, alors, n’hésitez pas à apporter votre pierre à l’édifice si vous le souhaitez dans les commentaires.

Article publié le 3 septembre 2013 par Benoit Perrier

Pour discuter de l'article, vous pouvez utiliser les commentaires ci-dessous.